Demande de devis

Nounou agréée à domicile sur Toulouse : A la rencontre de nounous Family Sphere #5

Retour
Justine, nounou à l'agence Family Sphere de Toulouse!

A la rencontre de nounous Family Sphere #5

« A la rencontre des nounous Family Sphere » est une série de portraits de nos intervenant(e)s que nous publions de temps en temps afin de vous permettre de faire plus ample connaissance avec nos supers nounous!

Merci à celles qui acceptent de jouer le jeu !

Après AlexandraIsabelle, Elodie et Régine, nous vous proposons de poursuivre ces rencontres avec Justine!

"Je travaille chez Family Sphère depuis septembre 2016.

Je n’ai pas choisi Family Sphère. Je travaillais dans une autre agence et cela se passait bien. Je faisais mes heures comme les autres baby-sitters mais aucune opportunité ne m’était offerte. Il n’y avait pas, par exemple, de formations. Je me suis attachée à la famille pour laquelle je travaillais et c’est elle qui m’a proposé de changer d’agence et d’aller chez Family Sphère car ils en avaient entendu du bien. Je suis contente qu’ils en aient eu l’idée !

Mon métier de nounou ? Je peux le décrire rapidement ! Il m’arrive, en sortant de cours, d’avoir envie de profiter de mes camarades. C’est parfois contraignant mais quand la journée est difficile, voir ces petits bouts, leur sourire, jouer avec eux, voir que la vie est simple vu de leurs yeux, c’est réconfortant. Le sourire revient ! On ne peut pas rêver d’un meilleur travail! Ce n’est d’ailleurs pas un travail mais plus un attachement que l’on crée avec une famille.

Les enfants m’apportent de la joie. Cela remet les choses en question dans notre vie car ils voient le monde tellement simplement que l’on se rattache à des choses simples nous aussi.

J’apporte aux enfants un autre monde que celui de leurs parents et une complicité qui n’est pas celle d’un rapport d’autorité qu’il peut y avoir dans le cadre familial. Je fais de la musique, je vis en colocation, j’ai un chat, j’ai grandi dans un haras, ma maman est cavalière.  Avec les activités que nous faisons ensemble, je leur fais découvrir mes goûts et mon quotidien différent de celui qu’ils connaissent avec leurs parents. Je suis végétarienne et récemment j’ai fait découvrir aux enfants que je garde une soupe de courge à l’orange. Ils n’ont pas voulu la goûter mais nous avons discuté de la recette pendant un moment. Ils n’en revenaient pas que l’on puisse mélanger ces ingrédients car leurs parents ont des goûts culinaires plus classiques.

En résumé c’est le travail le plus agréable que l’on puisse avoir en tant qu’étudiant. Cela m’a permis de découvrir que je souhaitais poursuivre la garde d’enfants. J’aimerais allier musique et enfants. Je réfléchis en ce moment à me diriger vers la musicothérapie intra-utérine qui utilise les fréquences de la voix de la mère pour la préparation à l’accouchement, pour elle et également pour mieux calmer l’enfant,  avec le ton parlé et les fréquences chantées.

Travailler avec les enfants m’a permis de repenser mes projets d’avenir pour ne pas me focaliser sur l’autisme mais m’ouvrir à d’autres disciplines en parallèles grâce aux mamans que je rencontre ainsi qu’à mon osthé/kiné spécialisé dans l’ostéopathie du nourrisson.

On évolue avec les rencontres et pour moi, la rencontre importante aura été celle des enfants !"